Comment faire un ourlet machine sur une robe ouverte?

 

Bonjour,

L’ourlet machine est l’une des retouches les plus demandés.

Voici comment faire pour obtenir un ourlet parfait sur une robe ouverte devant.

 

I – Phase d’observation

L’ourlet original de ma robe est de 3 cm. Ce qui veut dire que c’est un ourlet irrégulier.

ourlet 3 cm

Je m’explique, il existe plusieurs sortes d’ourlets. 3 pour être plus précises.

(voir articles : Les différents ourlets)

Ourlet irrégulier, c’est à dire, un rempli de 10 mm (1 cm) puis un second rempli de 30 mm (3 cm). Piqué nervure. (à 1 millimètre du bord, si vous n’avez pas suivit 😉 )

Schéma technique:

differents ourelts

 

II – Marquage de l’ourlet sur modèle

Pour cette étape, il nous faut un modèle (client, mannequin, nous même…), des épingles et un miroir plein pied.

La robe est portée à l’endroit par le modèle . Avec sous vêtements adaptés, ceinture si besoin, chaussures…

(voir articles : Comment bien marquer un ourlet?)

Sur le modèle remplier le bas du vêtement (voir remplier dans dico’ture) en positionnant les épingles à l’horizontal et le plus haut possible.

Dico’ture :

Remplier: Pliure en un retour rentrant sur l’envers pour faire éventuellement un maintient.

Toujours se référer au miroir pour contrôler, jamais en directe sur le modèle.

 

III – Marquage du plis de l’ourlet

1) A plat (c’est à dire sur la table, sur une zone plate), je marque le plis de l’ourlet. En plaçant des épingles sur la tranche du pli (dans la pliure), tout le long de celle-ci, environ tout les 10cm.

 

ourlet machine, marquage

 

Nous obtenons ainsi un repère de la longueur de la robe où l’ourlet doit être terminé.

 

2) Je retire les épingles qui maintienne le revers (le rempli), celles que j’ai placé au moment de l’essayage. Je peux déplier le surplus de tissu.

Les épingles positionnées dans la tranche du plis, forme une ligne de repère, pas vraiment droite.

 

3) Je mesure à présent la longueur entre les épingles et le bas de la robe, tout le long de celle-ci et à chaque épingles.

Ici sur mon travail, au devant j’ai 105 mm (10,5 cm),  au coté j’ai 83 mm (8,3cm) et au dos 95 mm (9,5 cm).

Comme un ourlet de robe ou de jupe doit être régulier et parallèle au sol (sauf pour des modèles fantaisies particuliers).

Ici l’exemple est flagrant et montre bien que le positionnement de mes épingles n’est pas perpendiculaire au bas de robe. Je vais procéder par un ajustage des points de repères, pour cela je fais une « moyenne ».

(Si vous avez peur que votre ourlet soit trop court, prenez la valeur la plus petite, dans mon exemple se serait 85 mm.)

Sinon, pour ma part, ma ligne de repère doit passer entre les épingles, je choisi de rectifier ma ligne d’épingles à 95 mm.

(si j’avais pris 105 mm, mon ourlet aurait été trop court, surtout au niveau du coté)

 

 

IV – Coupe

Durant la phase d’observation j’ai remarqué que c’était un ourlet irrégulier de 30 mm ( 3 cm).

En retouche, il faut coudre exactement, ou le plus fidèlement possible à l’original.

Je dois donc faire un ourlet irrégulier de 30mm. (se reporter au schéma technique ci-dessus, au paragraphe I – Phase d’observation)

 

1) Le calcul

Je coupe 55 mm (5,5 cm) depuis le bas de la robe.

POURQUOI ?

Tout simplement:

1.1 – Sur ma robe j’ai une ligne de repère qui indique la longueur que doit faire ma robe terminée. 95 mm (9,5cm) depuis le bas. ok ?

1.2 – J’ai dis que pour faire un ourlet irrégulier nous avons besoin de 40 mm (4cm). (Plier une première fois à 10mm puis une seconde fois à 30mm se qui fait bien 40mm 😉 )  ok ?

1.3 – Dans ces 95mm, il y a du tissu que je dois couper, le surplus les 55 mm.

95mm – 40mm = 55mm (9,5cm – 4cm = 5,5 cm)

ourlet

 

2) Le traçage

Je trace des points de repères avec ma craie tailleur à 55 mm depuis le bas de la robe, tout le long de l’ourlet et de manière régulière.

Je relis ensuite avec une grande règle en fer, tout ces points de manière à tracer une ligne droite de coupe.

Remarque importante: ce tracé est parfaitement droit, terminé un ourlet de robe, de jupe, de manteau etc… est parallèle au sol.

 

Je vérifie mon tracer en refermant ma robe. Les extrémités du trait doivent se rejoindre et corresponde pile en face l’un de l’autre.

La Couturerie ® sur Facebook

 

3) La coupe

Je coupe sur ce trait  avec des ciseaux tailleurs.

Je contrôle mon travail en fermant les boutons pressions. Les 2 devants doivent être aux mêmes niveaux.

 

V – Préparation de l’ourlet

(Spécial débutants)

C’est un ourlet irrégulier (1er retour de 10mm  puis second retour de 30mm) vu précédemment.

J’utilise un réglet pour être précise dans mes mesures. Je bloque avec une épingle positionnée perpendiculaire au bord du tissus (ou perpendiculaire à la future piqûre).

Je commence sur environ 30 cm, et plis mon ourlet au niveau des coutures de coté. Je prends soin de faire coïncider les piqures entre elles, un peu comme des points de repères).

Cela permet d’avoir un ourlet bien droit. Pour éviter que notre ourlet « visse ».

Dico’ture

Visser: Ce dit du tissu quand il tourne sur lui même, en effectuant un mouvement ressemblant à un pas de vis. Généralement défaut d’ourlet ou de biais mal cousus.

Puis je place des épingles environ tout les 10-15cm.

Cette méthode est réservé aux débutants, car il ne faut jamais passer d’épingles sous la machine à coudre.

POURQUOI?

Vous risquez de casser des épingles.

Vous risquez d’abimer votre machine à coudre:

  •  les griffes, qui se trouvent au dessous qui servent à faire avancer votre tissu,
  •  le bout de votre aiguille qui risque de casser en tapant sur les épingles,
  • l’aiguille complète qui risque de casser;

(Et pire)

Vous risquez de bloquer ou de casser totalement votre machine si un morceau d’aiguille ou d’épingle cassée venait se loger dans le compartiment de la cannette.

 

IMPORTANT : Retirer les épingles au fur et à mesure que vous avancez sous la machine, avant de passer sous l’aiguille.

En faisant attention de rester à l’arrêt (attention à vos doigts), retirer vos pieds de la pédale pour plus de sécurité.

Aiguille planté dans le tissu.

 

Un(e) couturier(e) plus initié(e) pliera directement ses ourlets sous la machine.

Rassurez-vous cela viendra avec le temps.

 

VI – Choix du fil

Pour choisir un fil il faut se rapprocher de la couleur du tissu ou de la couleur du fil utilisé à l’origine. Mais également le plus possible de la composition du tissu ou du fil d’origine.

Exemple: Si c’est du coton utiliser un fil de coton.

Tissu naturel -> fil naturel.

Tissu synthétique -> fil synthétique.

Même grosseur que le fil d’origine et même couleur (ou qui s’y rapproche le plus possible)

 

Astuce:

Je déroule un peu de fil. Il est plus facile de se rendre compte du coloris avec un fil tiré seul superposé sur le tissu, plutôt que directement sur la bobine complète.

Si vous ne trouvez pas de fil exactement de la teinte souhaitée, je vous conseille d’en utiliser un légèrement plus foncé.

 

 

VII – Réglage de la machine

Commencer par tester son point sur une chute de tissu.

En habillement, on réalise 5 points au centimètre. Cela signifie que sur 1 centimètre de couture, il y a 5 points (5 trous).

5 points au centimètre piqure machine

J’adapte également la taille (grosseur) de mon aiguille de machine.

 

VIII – Piquage machine

On pique toujours sur l’envers un ourlet, pour voir exactement où l’on travail.

Pensez à bien vérifier le travail régulièrement sur les 2 côtés.

 

IX – Finitions et contrôle final et repassage

Je couds également les extrémités devants, soit à la machine avec une surpiqûre en repassant sur la piqûre d’origine, soit avec un point main. Pour ma part j’ai fait un point invisible à la main.

Je contrôle une dernière fois mon travail, coupe les fils qui dépassent. Et repasse en appuyant bien sur l’ourlet pour « casser » le plis.