Comment nettoyer et huiler sa surjeteuse?

Le matériel :

  • 1 chiffon de poussière propre et sec
  • 1 pinceau propre et sec
  • 1 huile pour machine à coudre
  • 1 paire de ciseaux
  • 1 pince (livrée avec la machine)

I – Le nettoyage

Débrancher tout d’abord votre machine. Dépoussiérer l’extérieur de celle ci avec le chiffon

Ouvrir les capots devant et latéral de la surjeteuse. Défiler les 2 aiguilles au dessus et les 2 crochets, qui se trouvent au niveau du dessous.

Le pied presseur doit être levé durant toute cette première étape.

A l’aide du pinceau, tel un petit plumeau, nettoyer tout les recoins, devant, derrière sur les cotés, les griffes, le pied presseur… Tourner la molette (ou le volant) de temps en temps (en prenant garde de bien retirer le pinceau du mécanisme avant) pour libérer l’espace de façon à passer le pinceau partout.

II – L’huilage

Toujours à l’aide de notre pinceau propre et sec (bien le nettoyer avec le chiffon), huiler toutes les parties mobiles, faire tourner la molette pour pouvoir y accéder les unes après les autres (pistons, pivots, pied presseur bras d’aiguilles, griffes, couteau, etc…)

Nous pouvons également utiliser une pipette à huile.

Quand tout est bien huiler, faire tourner la molette quelques instants, toujours pied presseur levé, pour faire circuler correctement l’huile.

Laisser poser plusieurs heures (toute une nuit) pour que le lubrifiant se diffuse et s’écoule partout.

… le lendemain

Faire fonctionner manuellement la machine à vide (sans fil) en passant une chute de tissu sous le pied presseur baissé cette fois-ci. Comme si nous surjetions à notre habitude. Cela pour enlever l’excédent d’huile qui aurait coulée pendant la nuit, et pourrait se trouver au niveau des aiguilles, du pied presseur et des griffes. Faire plusieurs passages, jusqu’à se que le tissu soit nickel, plus une goute d’huile ne doit tacher le tissu.

Nettoyer les aiguilles avec un chiffon sec.

III – L’enfilage

Enfiler les crochets et les aiguilles en vous reportant au plan d’enfilage de votre machine. Chaque fil suit un code couleur.

Je vous conseil de commencer en partant de la droite par la 2ème bobine puis la 1er (ce sont les crochets) et de terminer par les aiguilles la 3ème et la 4ème bobine.

voir vidéo

Tourner la molette pour accéder aux différents passants.

Tout les fils se rejoignent sur l’arrière en passant dessous le pied presseur. Vérifier manuellement en tournant la molette que la chainette se forme, toujours pied presseur levé.

Tester ensuite sur une chute de tissu pied presseur baissé.